Accéder au contenu principal

Sélection

Tangerine Dream , la Berlin school.

Tangerine Dream Tangerine Dream  est un groupe de musique électronique ,  allemand formé en 1967. Sa production étant au départ assez différente de ce que la jeune génération pouvait entendre dans les années 70 et parce que ses créations ont été très diverses au fil du temps selon la composition du groupe, cette formation s’est vue attribuer un certain nombre de qualificatifs : musique planante , krautrock , rock électronique , Berlin School , musique électronique , ambient , New Age , etc. Ce groupe qui reste relativement inclassable pose des problèmes aux disquaires. Selon les magasins, on trouvera ainsi Tangerine Dream classé en "variété internationale", en "rock progressif", en " musique électronique " ou même en jazz. Caractérisée par l'usage quasi exclusif des synthétiseurs , la musique de Tangerine Dream se rattache au courant de la musique électronique ; cependant les membres du groupe sont fortement en désaccord avec l'étiquette "

Electronic Dance Music, EDM.

Electronic Dance Music


EDM

L'Electronic Dance Music (EDM), également connu sous les termes dance music, club music, ou simplement la dance, définit une variété de genres de musique électronique entièrement composés pour danser. Ces genres sont principalement joués dans des petits locaux comme les clubs et discothèques, des événements sauvages comme les rave parties, et de grands événements comme les festivals musicaux. Cette variété est produite et jouée par des DJ lors de mixsets durant lesquels les DJ entremêlent plusieurs chansons.

L'acronyme « EDM » est adopté par l'industrie musicale américaine et la presse spécialisée comme un buzz Word pour définir la scène commerciale de musique électronique américaine. Elle correspond au terme Eurodance utilisé en Europe. Cependant, l'EDM n'est pas un genre musical à proprement parler et désigne souvent une variété de sous-genres musicaux touchant à la musique électronique sur lesquelles l'auditeur peut danser.

Le terme Electronic Dance Music est utilisé aux États-Unis au début de l'année 1985., bien que le terme de « dance music » ait été retenu4. En juillet 1995, Nervous Records et le magazine Project X organisent leur première cérémonie de remises de prix, les Electronic Dance Music Awards.

EDM - Electronic Dance Music

Des exemples notables de cette variété peuvent impliquer la collaboration en 1977 du producteur Giorgio Moroder avec la chanteuse Donna Summer sur la chanson I Feel Love, une chanson dance à succès composée sans aide d'instrument traditionnel, Kraftwerk et Yellow Magic Orchestra à la fin des années 1970 et au début des années 1980, ainsi que des genres développés pendant les années 1980 comme la new wave, l'électro, la house music de Chicago et la techno de Détroit, sont également des premiers exemples de cette variante dance.

En 1988, la popularité de la house explose en Occident grâce à l'émergence de l'acid house. En 1988, la musique habituellement jouée dans des entrepôts désaffectés s'oriente principalement house music. Cette même année, la Balearic beat associée à DJ Alfredo Fiorito est exportée à Londres, lorsque Danny Rampling et Paul Oakenfold organisent respectivement l'ouverture des clubs Shoom et Spectrum. Ces deux boîtes de nuit deviennent alors significativement associés à l'acid house, et c'est durant cette période que l'ecstasy commence à se répandre. D'autres clubs britanniques importants du moment sont Back to Basics à Leeds, Leadmill et Music Factory de Sheffield, et The Haçienda de Manchester, où Mike Pickering et le club de Graeme Park, Nude, s'associent à la musique dance underground américaine. La fièvre de l'acid house grimpe rapidement à Londres et Manchester. Certains clubbers se réfugient dans des entrepôts désaffectés pour danser toute la nuit. Pour échapper à la presse et aux autorités, ces activités, fréquentes à cette époque, se font discrètes voire restreintes. En une année, cependant, plus de 10 000 individus assistent aux premières soirées commerciales de masse, appelées raves, et les médias désormais s'y impliquent.

EDM - Electronic Dance Music


Le succès de la house et de l'acid house tracent le chemin de la techno de Détroit, un style initialement joué par des clubs de house music situés à Chicago, New York, et dans le nord de l'Angleterre, puis plus tard par les clubs de Détroit.

À l'origine, l' EDM ne parvient à se populariser qu'auprès d'un public américain restreint lorsqu'elle est commercialisée sous le nom d'« electronica » au milieu et à la fin des années 1990. À cette période, une vague de groupes britanniques de musique électronique, dont The Prodigy, The Chemical Brothers, Fatboy Slim et Underworld, sont d'une manière précoce associés à la « révolution américaine d'électronica » (American électronica révolution). Mais l'EDM est par la suite acquise par l'industrie musicale. L'album Ray of Light de Madonna, sorti en 1998, est celui ayant fait connaître le genre au grand public, et est considéré EDM par la presse spécialisée.

Au milieu des années 2000, un nombre de facteurs mènent à la popularité grandissante des groupes nord-américains de musique dance. En 2004, Tiësto ouvre les Jeux olympiques d'Athènes, devant un très grand public. La performance des Daft Punk au Coachella Festival de 2006 est considéré par le magazine Spin comme le « point culminant » de l'EDM. En 2009, le compositeur français David Guetta commence à se faire une réputation dans le milieu de la pop après avoir atteint de nombreuses fois les classements avec des chansons comme When Love Takes Over, et avoir collaboré avec d'autres artistes internationaux comme Akon (Sexy Bitch) et Black Eyed Peas (I Gotta Feeling).

EDM - Electronic Dance Music

Des sites comme YouTube et SoundCloud aident également à l'élargissement de la popularité de l'EDM, et de genres comme l'electro house et le dubstep. À cette période, le dubstep lance un genre dérivé du nom de « brostep », popularisé par le producteur américain Skrillex. De nombreux labels de musique EDM ont commencé grâce à Youtube, notamment Monstercat ou bien NCS (NoCopyrightSounds). Ce dernier permet à Alan Walker de se faire connaître grâce à son tube Faded.

La popularité grandissante de l'EDM est influencée par les soirées et festivals. Les promoteurs savaient qu'ils pourrait tirer bénéfice des DJs orientés dans d'autres genres musicaux, Diplo explique qu'« un groupe joue pendant 45 minutes, les DJs, eux, peuvent jouer pendant quatre heures. » Les festivals de musique dance, comme l'Electric Daisy Carnival, s'agrandissent et misent sur une expérience visuelle grandiose (vidéos et effets de lumière), la mode et les DJs eux-mêmes, qui commencent à atteindre un certain niveau de popularité. D'autres artistes en pleine popularisation de l'époque, comme Avicii et Swedish House Mafia, préfèrent jouer dans des arènes plutôt qu'en nightclubs, en décembre 2011, Swedish House Mafia devient le premier groupe de musique électronique à jouer au Madison Square Garden de New York.

Electronic Dance Music

En 2011 Spin déclare le lancement de la « nouvelle génération rave », menée par des artistes tels que David Guetta, le producteur canadien Deadmau5, Skrillex. En janvier 2013, Billboard apporte un nouveau type de classement, celui de l'EDM (Dance/Electronic Songs), en novembre de la même année, le magazine Music Trades catégorise l'EDM comme le genre le plus populaire de la planète. Des éléments de musique électronique sont progressivement repris dans la musique pop, menant ainsi aux fréquentes collaborations entre artistes pop et producteurs de musique électronique, comme Afrojack et Calvin Harris.

En parallèle aux soirées et à Internet, la radio et la télévision contribuent également à la popularisation de l'EDM, des analystes notent que les ventes de Feel So Close de Calvin Harris et de Don't You Worry Child de Swedish House Mafia ont significativement grimpé après leur diffusion à la radio. Les chansons et musiciens d'EDM apparaissent dans des programmes et publicités télévisés, tandis que d'autres préfèrent s'orienter vers un style plus accessible comme la pop.

En France, le constat reste le même que pour le continent américain. La popularité croissante de la musique électro s'explique principalement par une large diffusion, entre autres grâce à de multiples festivals, plus de 400, dont c'est la principale musique, après le jazz. En second lieu, les musiciens français électronique, tels Daft Punk, représentants de la French touch, ou David Guetta, Bob Sinclar sont des vedettes mondiales. Enfin, l'Electronic Dance Music inspire nombre d'autres artistes et devient fréquemment utilisée, à l'image de Stromae mélangeant textes, accordéon et sonorités électro.

Electronic Dance Music - EDM

En Suisse, l'EDM connait ses années de gloire entre 2000 et 2015 notamment grâce à des producteurs suisses tels que Jack Holliday, EDX, Mike Candys, Paraphonics, Quentin Mosimann, Remady ou encore DJ Antoine. Dès lors, la techno a retrouvé la popularité des années 1990, confirmée par l'EDM dans le courant des années 2000. En plein phénomène de mode, la scène Techno et House voit de nombreux artistes sortir du lot tels que Mandrax, DJ Bobo, Pylone, Les Gentils Garçons, Flexfab ou encore House Dat Shit.

L'EDM est composée et produite dans un studio d'enregistrement avec des équipements spécialisés tels que des échantillonneurs, des synthétiseurs, des unités d'effets et des contrôleurs MIDI, tous configurés pour interagir les uns avec les autres à l'aide du protocole MIDI. Au début du genre, on utilisait des instruments matériels de musique électronique et la production était principalement axée sur la manipulation de données MIDI par opposition à la manipulation de signaux audio.

Depuis la fin des années 1990, l'utilisation de logiciels s'est accrue. Un studio de production de musique électronique contemporain se compose généralement d'un ordinateur équipé d'une station audionumérique (DAW), avec divers plug-ins installés, tels que des synthétiseurs logiciels et des unités d'effets, qui sont contrôlés par contrôleur MIDI comme un clavier MIDI. Cette configuration est généralement suffisante pour réaliser des productions entières, qui sont ensuite prêtes pour le mastering.

Electronic Dance Music

Commentaires

  1. Je ne savais pas que l'EDM avait ses racines dans les années 1970 avec des artistes comme Kraftwerk et Yellow Magic Orchestra expérimentant des instruments électroniques.

    RépondreSupprimer
  2. C'est cool d'apprendre comment des genres comme la house, la techno et l'acid house se sont développés tout au long des années 80. J'ai également appris de nouveaux noms de clubs de cette époque qui étaient importants comme Shoom et The Haçienda.

    RépondreSupprimer
  3. Il y a cependant quelques parties sur lesquelles je ne suis toujours pas clair. Pourriez-vous nous expliquer davantage les différences entre l'acid house, la techno et l'électro ? De plus, lorsque vous mentionnez des genres comme la new wave et la house music de Chicago dans les années 70/80, sont-ils considérés comme des sous-genres de l'EDM ?

    RépondreSupprimer
  4. Merci encore pour cet aperçu détaillé de l'histoire d'EDM - j'ai l'impression d'avoir beaucoup appris ! S'il vous plaît, partagez plus d'articles de blog à l'avenir, cela m'aide vraiment à élargir mes connaissances à mesure que j'approfondis l'exploration de la musique électronique.

    RépondreSupprimer
  5. Apprendre comment des artistes comme The Prodigy, The Chemical Brothers et Daft Punk ont ​​contribué à introduire l'EDM auprès d'un public plus large dans les années 90/2000 était également intéressant.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire